vendredi 21 janvier 2022

ANNÉES PAIRES


J’t’ai pas dit ? Ah non désolée j’ai zappé ! Mais bon ce n’est pas comme si tu n’étais pas au courant, hein ? Je fonctionne comme ça depuis très très longtemps, j’pensais que t’avais intégré le truc… C’est plutôt pratique d’ailleurs, un peu comme le principe de jachère des terres agricoles. Et finalement l’écriture c’est ça, faut la nourrir, l’entretenir, la laisser reposer parfois comme une bonne pâte à pain pour qu’elle donne le meilleur d’elle-même. Ben moi c’est pareil ! Si, si je t’assure. J’me mets en mode veille, dans tous les sens du terme, et ensuite… Boum ! Le truc explose dans ma tête, ça se bouscule au bout de ma plume, je ponds très vite, quelques minutes suffisent pour exprimer ma pensée.

Parfois c’est juste drôle, ou c’est très caustique mais pas bien méchant. De temps à autre ça cherche à bousculer ton mode de réflexion, ça te rappelle quelques fondamentaux que t’as visiblement oubliés. Et parfois ça fait mal. Pas gratuitement, jamais. Et c’est toujours mûrement réfléchi et totalement assumé. Mais les gros ras-le-bol et les coups de colère que t’alimentes par ton comportement ou ta connerie faut bien que je les exprime ! Je n’ai pas le choix, en fait, sinon ça me ronge de l’intérieur. Et moi tu vois je donne la priorité à ma santé, mentale comme physique.

Alors bien sûr après toi tu t’énerves ! Tu ne comprends pas, ou tu ne veux pas comprendre, du coup tu souffles de la fumée par les naseaux comme un taureau en colère et tu te lâches bêtement sans mesurer les conséquences. La première, et non des moindres, étant de te ridiculiser et de beaucoup m’amuser ! Parce que moi, contrairement à toi, je n’ai pas l’épiderme délicat, et l’adversité me booste. Hé oui ! Too bad, isn’t it ? T’es tellement nul que tu me donnes le bâton pour te faire battre, et avec toi tes petits camarades bien propres sur eux, tellement lissés par le même mantra qu’ils me feraient presque de la peine à ânonner d’une seule voix. Presque… Mais pour être franche pas vraiment. Vous avez fait un choix, je fais le mien.

Si tu ne l’as pas encore compris tout seul je te le dis clairement : ce que j’ai fait je peux le défaire. Et je vais le défaire. Je vais prendre mon temps, et je vais aussi y prendre un très grand plaisir. Mais ce que toi tu as fait, ces atermoiements et ces compromissions par pur égotisme politicien, cela c’est irréparable. Injustifiable et impardonnable. 

Au fait j’allais oublié de te rafraîchir la mémoire : les années paires je suis méchante. Avec les prétendus amis qui dérogent aux valeurs républicaines comme avec les fachos qui les piétinent en permanence. Encore plus que les autres années. T’es prêt, j’espère ? Je sens qu’on va bien s’amuser ! Enfin moi, surtout. Toi tu peux préparer tes mouchoirs.

vendredi 14 janvier 2022

LIBERTÉ D’EXPRESSION ? OÙ ÇA ?!


Après l’interdiction de commenter et de liker sur la page FB de la municipalité depuis juillet 2014, je découvre que cette fois je suis carrément bloquée ! Par la ville de Beaucaire ET par la page « personnalité politique » de Julien Sanchez… 🤔 Suis pourtant plutôt calme ces temps-ci, cela fait un moment que je n’ai pas fait un p’tit billet sur la municipalité. A croire que cela leur manque, hein ? Bon ben les gars il suffit de demander, je vais m’y remettre ! Mais faudra pas venir vous plaindre après… Nan, suis mauvaise langue ! Ce doit être votre manière toute particulière de me présenter vos vœux pour la nouvelle année 🤣 Bonne année à vous aussi les gars, et arrêtez de vous triturer les neurones, vous n’avez pas l’habitude et voyez le résultat ! Vous allez vous faire des noeuds au cerveau et y’a pas encore de vaccin contre la connerie… 

Bon sinon toi… Oui, toi ! Si tu voulais me faire passer un message subliminal genre viens pas jouer dans ma cour, fallait m’envoyer un de tes chiens de garde j’lui aurais filé des croquettes et fait un câlin pour le calmer. Un mail c’était bien aussi, et cela t’aurais évité ce genre de pub. Ou pas. En pleine campagne électorale pour la blonde, réduire la liberté d’expression d’une opposante citoyenne ça la fout mal, non ? Moi j’dis ça j’dis rien. Non t’en fais pas,  suis pas fâchée, juste un brin énervée… Ben c’est ma ville quand même, hein ? C’est ici que je vis et que je vote. Depuis plus longtemps que toi qui n’y vit même pas. 

Bienvenue à Beaucaire, ville du sud de la France où la liberté d’expression est un délit.

jeudi 6 janvier 2022

BONNE ANNEE LES GENS


Elle débute mal cette année 2022 ! Les antivax se sentent pousser des ailes et redoublent de connerie et de violence dans leurs propos (et parfois dans leurs actions) les pro Trump et les QAnon continuent à croire au retour de Kennedy avec une balle dans la tête mais toujours vivant (oui, oui !) en France les candidats à la présidentielle s'égarent dans des débats encore plus vains que leurs programmes... Et sur BFMTV on invite Jacline Mouraud pour parler de la pandémie ! 

Parce que bien sûr la Jacline a des trucs super hyper importants à dire vu qu'elle est devenue virologue après avoir tâté de l'astrologie et fumé les chemtrails. Ben oui, hein ? Z'ont pas trouvé mieux ni plus compétent(e) que l'ex gilet jaune allumée du bocal pour répondre aux inquiétudes légitimes des uns et des autres. J'entends par là les vaccinés comme les non vaccinés. Sûr qu'elle capte la 5G depuis un bail et que la nano puce implantée dans ses veines lui fait voir la vie en rose ! Indestructible la Jacline !

L'anniversaire de l'assaut du Capitole a fait faire trois tours dans leur tombe aux QAnon qui sont pourtant toujours en vie et qui échappent toujours aux super agents du FBI... Les pôvres en perdent leur latin, se raccrochent à Kennedy et à Jésus, et se cherchent un messie dans Pepe The Frog, main dans la main avec une Alt Right américaine plus haineuse que jamais. Déjanté ces amerlocks ? Pas plus que les bons français franchouillards.

Et puis la France a pris la présidence de l'Europe, le drapeau étoilé a flotté sous l'Arc de Triomphe deux jours pour marquer cet événement. Vous pensiez qu'il allait braver le froid sans dommages vous ? Que nenni non point ! Le Pen, Zemmour, Pécresse et Mélenchon en ont décidé autrement. Que l'extrême droite attaque bille en tête en brandissant "l'identité nationale" est prévisible, que la droite très très à droite lui emboite le pas dans les mêmes termes ne surprend plus vraiment au point où elle en est. Mais que la gauche très très à gauche s'égare au point d'y mettre son grain de sel, çà pardon ! Les bras m'en tombent... 

Pendant ce temps-là à Beaucaire le maire ne communique pas sur l'obligation du port du masque dans sa ville malgré l'arrêté préfectoral en date du 3 janvier. Il doit penser qu'étant gérée par le RN la ville est à l'épreuve des balles de la pandémie, ou un truc débile dans le genre... Pourtant les cas de Covid19 se multiplient dans notre ville, c'est un fait. Tout va bien, j'vous dis ! On débute cette nouvelle année avec une rare détermination dans la connerie à défaut de cette flamboyance à la française que l'on chercherait en vain depuis quelques années et que les autres nous enviaient. Non maintenant on fait pitié. On fait de la peine. 

Bonne année les gens. Vous en faites pas, si vous réchappez de la pandémie c'est l'imbécillité des autres qui vous aura. Peace and love...


vendredi 3 décembre 2021

CALENDRIER DE L'AVENT


Chers lecteurs, 

Je m’associe à la magie de Noël en vous proposant mon Calendrier de l’Avent. A chaque jour sa mini chronique citoyenne, et comme je démarre avec deux jours de retard en voici trois d’un coup :

1er décembre 

Faites un geste pour le rayonnement de votre ville : soyez généreux pour le Téléthon

2 décembre 

Soyez compatissants envers les perdants de la primaire LR ! Les pauvres sont comme vous pour les municipales, ils y ont cru...

3 décembre

Faites don à la mairie de quelques décorations de Noël pour étoffer le sapin qui est tout dénudé à la base, il fait vraiment de la peine !

04 décembre 



Toi tu as une vie de famille et tu bosses même le samedi, donc tu te pointes à 16h15 au Téléthon en espérant comme chaque année acheter le blé de la Sainte Barbe, manger une crêpe et pourquoi pas acheter quelques trucs histoire de participer… Et là tu tombes sur un cours Gambetta désert ! Les exposants avaient tout remballé ! Ne restaient que les pompiers, qui eux son restés présents jusqu’au bout #merci Voilà voilà braves gens, sachez qu’à Beaucaire la solidarité s’arrête à 16h00.

05 décembre

Petits colibris faites votre part, la planète vous en sera reconnaissante. Mais surtout ne faites pas comme celui qui vous a propulsés sous les feux de la rampe : ne gardez pas la plus grosse part pour vous, ne racontez pas de mythos, ne prêtez pas l'oreille aux confusionnistes, n'encouragez pas les complotistes, et ne vous liez pas avec l'extrême droite. Bref, restez de petits oiseaux sains !

06 décembre

 

Ce soir la ville de Beaucaire enterrait une fois de plus la laïcité en inaugurant la crèche de la Nativité installée pour la huitième année dans l’enceinte de la mairie en toute illégalité #RIP On attend avec impatience de connaître le coût de cette énième provocation qui ne flatte que les groupies du maire 🙏

07 décembre

Après avoir privé le marché bi-hebdomadaire de la moitié de ses commerçants, la mairie a pondu l'idée lumineuse de l'installer pendant le Marché de Noël sur le parking des Fontêtes. Donc très éloigné du cœur de ville et de ses habitants, notamment pour les personnes âgées et tous ceux qui ramènent leurs courses à pied ! La prochaine fois ce sera où ? A la Moulinelle ? Quartier qui d'ailleurs mériterait d'avoir aussi son marché hebdomadaire... On ne félicitera pas celui ou celle qui a pété l'ampoule censée éclairer ses neurones et ceux de ses petits camarades 💡 Bienvenue à Beaucaire hein ? La ville dans laquelle le confort de ses administrés n'est visiblement pas la première préoccupation du maire. On appelle çà la gestion en bon père de famille à la sauce RN !!!

08 décembre


1ère, 2ème ou 3ème dose ? Finissez l’année par un geste civique, faites-vous vacciner ! Faites-le pour vous, pour vos proches, pour tous ceux que vous côtoyez, soyez responsable et solidaire 🙏  Faites-le pour continuer à vivre normalement, pour célébrer les fêtes de Noël et de fin d’année avec celles et ceux que vous aimez… Ou simplement pour voir de près le sapin de Noël du centre de vaccination de Beaucaire décoré avec humour par les soignants 🎄🤩🤣

09 décembre

On célébrait aujourd'hui partout en France l'anniversaire de la loi de 1905, dite "de la laïcité". Partout , sauf dans les villes gérées par l'extrême droite. Partout,  sauf à Beaucaire qui aurait bien du mal à se réjouir d'une loi que la municipalité FN/RN piétine allègrement depuis 2014 avec la bénédiction d'une majorité de ses administrés. Lesquels sont pour la plupart incapables d'en expliquer les préceptes de base ! La laïcité c'est pourtant très simple : les croyances ou non croyances d'un côté, l'Etat de l'autre. Elle est régie par les principes de liberté, d'égalité et de fraternité réunis en un seul : la liberté de conscience. Mais à Beaucaire, comme en d'autres villes du même acabit, la liberté demeure un concept abstrait qu'il est fortement déconseillé, voire dangereux, de mettre en pratique sous peine d'être lynché(e) virtuellement par des légions d'abrutis incultes ou d'être traîné(e) devant les tribunaux par leur idole.. Voire les deux. Et là on se sent de suite dans la peau d'un irréductible gaulois livré à la vindicte populaire dans l'arène... "Ave Caesar, morituri te salutant." ✊

10 décembre 

Le bordel électoral c’est un truc bien de chez nous ! Par exemple :  


- Quand la candidate du PS investie par son parti politique sonne le glas d’une gauche moribonde en proposant une primaire ouverte à tous ses petits camarades qui n’en demandaient pas tant… 

- Quand un certain Z qui se prend pour une pointure se vautre carrément face à tous ses contradicteurs pour son premier débat…

- Quand la blonde du RN se dit du coup qu’elle a enfin une chance de remonter la pente et qu’elle se met sur les rangs pour nous faire un remake du mémorable “Ils sont là ! Ils sont partout !”…


Qu’est-ce qu’on s’amuse 😱🤣




11 décembre 

Pour se réchauffer et se mettre le cœur en fête rien ne vaut un verre de vin chaud ! Un remède souverain à la grisaille, et parfois à la mélancolie qui touche certain(e)s d’entre nous en cette période de fêtes… Mais surtout, surtout, les saveurs du vin chaud chassent miraculeusement les ondes négatives et l’hypocrisie des faux amis 🙏 À la vôtre 🥂

12 décembre 

Quand tu apprends ce soir qu’après avoir mis un terme à son blog antifasciste (une vraie mine d’or d’infos sur la fachosphère !) un inlassable combattant de la peste brune ferme son Twitter, tu te sens triste mais tellement solidaire ! 

Je sais mieux que quiconque combien ce monde pétri de haine et de violence peut être lassant ! Notre société bascule dans une négation de tout ce qui est juste et bon, les dérives sectaires se multiplient, les fondamentaux républicains sont bafoués chaque jour, les barrières érigées pour nous prémunir du mal semblent si fragiles… 

Bonne route mon ami, on se tient au jus, hein ? Tu sais que nous ne lâcherons rien ✊

13 décembre 

Toi t’as kiffé le Marché de Noël et tu te dis que pour une fois tu vas récupérer quelques branches de sapin pour ta déco. Pas un sapin entier hein ? Juste quelques branchages.

Donc tu en vois des petites scotchées sur les chalets de Noël et tu demandes si tu peux en prendre un peu aux employés municipaux qui sont en train de tout démonter. Ils te disent oui, toute contente tu t’apprêtes à en attraper, et là… Une voix de crécelle te vrille les oreilles en te criant que « Non, non on ne peut pas y toucher ! Ils doivent partir à Saint Étienne du Grès ! Bla-bla-bla… » Mais la raison on s’en tape, t’as pas compris ? C’est la manière qui coince ! On ne t’as pas appris à être polie à défaut d’être aimable ? L’oeil mauvais elle me toise sans un sourire, et là j’me dis « Waouh ! Celle-là, elle est vraiment imperméable à la magie de Noël ! » J’ai tourné les talons, et je suis allée couper quelques branches sur l’un des sapins abandonnés sur la place de la mairie… 

Moralité de cette histoire ? Ce que tu veux ne le demande pas, prends-le ! Et mets des bouchons d’oreille.


14 décembre 

Depuis 2014 les illuminations de Noël de notre ville diminuent petit à petit. Au fil des années ont disparu les guirlandes lumineuses qui ornaient la façade de la mairie, puis celles du canal, des rues principales et de la place de la mairie ont été réduites d’un bon tiers. On ne parlera pas de celles de la place Vieille qui sont tellement pitoyables qu’elles donnent envie de pleurer… Cette année c’est la passerelle qui est la grande oubliée ! Pourquoi ? Dieu seul le sait ! Et le maire bien entendu. Lui sait forcément pourquoi puisque rien dans cette ville ne se décide sans son aval. Mais comme personne à la mairie ne juge utile de communiquer sur ce point on en restera aux conjectures… On nous enlèvera quoi l’année prochaine ? Si la mairie a de telles difficultés pour acquérir des décorations de Noël, on peut lui ouvrir une cagnotte ! On la mettra au CCAS avec celle de la crèche. Après tout les beaucairois ont l’habitude de mettre la main au porte monnaie. Joyeux Noël 🎄


15 décembre

Quand tu croises les mêmes personnes quasiment chaque jour et qu'elles font style tu es invisible, tu t'interroges forcément sur leur impolitesse et leur manque de savoir-vivre. La politesse ? Le savoir-vivre ? C'est quoi ces mots ? A quoi çà sert ? On ne va quand même pas s'emmerder à dire bonjour à chaque fois, hein ? Une fois sur cinq çà suffit largement. On s'en tape de vivre en société, c'est chacun pour soi et les autres on s'en fout.

Peut-être que j'ai trop regardé Harry Potter ? Parce que là j'ai le sentiment très bizarre de porter une cape d'invisibilité certains jours... Ou alors ils ont zappé les leçons de politesse et de savoir-vivre tous ces gens. Oui, c'est çà ! Ou alors ils ne m'aiment pas du tout. Ou alors ils sont juste très mal élevés. Ou un peu des deux. Ou ils sont très cons. Aussi.

Bon j'vais quand même rendre sa cape d'invisibilité à Harry Potter, çà craint... Suis un être sociable, moi. 

16 décembre 

Les papillotes c’est Noël 🎄 Elles préfigurent les cadeaux qui seront déposés au pied du sapin, et comme eux sont joyeusement colorées 🎁💝 Quoiqu’elles puissent contenir, chocolats ou pâtes de fruits, elles apportent des saveurs gourmandes qui nous replongent de suite dans l’enfance… Elles ont un goût de bonheur 🤗


17 décembre 

T’es vacciné(e) toi ? Non ? Ben pour le coup si tu ne sautes pas à pieds joints dans le cercle des vaccinés c’est pas dans la cuisine que tu vas manger la bûche de Noël, c’est dans le garage ! Puis tu vas finir par y vivre dans ton garage (ta cave, ton grenier, ta grotte…) parce que là on y est au zéro vie sociale pour les non vacciné(e)s ! Moi je m’interroge : est-ce ce que pour toi ce choix en vaut vraiment la peine ?

18 décembre

Il y a des soirées chaleureuses qui vous réconcilient avec la nature humaine ! Vous regardez tous ces visages attentifs, écoutez ces rires qui fusent, ressentez toute cette belle énergie qui rassemble tant de personnes différentes, et vous vous prenez à penser que oui, nous pouvons y arriver. Tous ensemble 🙏


19 décembre 

Il y a ceux qui te jugent sans te connaître et ceux qui attendent d’en savoir plus. Ceux qui te tirent la gueule pour des broutilles et ceux qui te pardonnent tes erreurs. Ceux qui font preuve d’empathie et ceux qui se regardent le nombril. Ceux qui acceptent la main qu’on leur tend et ceux qui vous tournent le dos. Ceux qui veulent avancer et ceux qui font du sur place. Moi je choisis d’avancer, et vous ?

20 décembre 

Faire sa crèche en perpétuant les traditions familiales avec un brin de nostalgie, et avoir une pensée compatissante pour tous ceux qui s’en servent comme d’une arme et ne comprendront jamais rien à l’esprit de partage et de tolérance de Noël… 🙏


21 décembre
 

Il y a des visites surprises qui vous réchauffent le cœur. En ce jour de solstice d’hiver celle-ci est pour moi le signe le plus positif qui soit pour l’année qui va bientôt débuter 🙏 La famille nous ancre dans nos vies, ce sont nos multiples racines qui nous permettent de construire, d’avancer et de transmettre. Cette jolie racine familiale a mis du soleil et de la joie dans ma vie à de nombreuses reprises, aujourd’hui n’a pas fait exception 🤗 Merci ma cousine chérie ❤️


22 décembre 

Hier soir c’était la cata totale ! Toilettes bouchées, de l’eau partout, il fallait pagayer pour circuler dans l’appartement 😱 Bref, j’me voyais déjà passer Noël la serpillière à la main et ça me mettait le moral en-dessous de zéro… Puis est venu un ami plombier qui a mis un terme à ma déprime et fait revivre mes toilettes en deux temps trois mouvements ! Avec gentillesse, compétence, rapidité et générosité, il a donné tout son sens au mot solidarité, merci 🙏


23 décembre

De passage à Beaucaire, ma cousine m'a fait une réflexion qui m'a touchée, bien que très pertinente. : "Les rues sont vides, on dirait une ville abandonnée, une ville morte..." Ce constat est déprimant n'est-ce pas ? Mais c'est hélas ce que ressentent celles et ceux qui ne vivent pas à Beaucaire et qui y séjournent pour quelques heures ou quelques jours. Nous qui y vivons, nous nous adaptons et savons où trouver des bulles de vie, et surtout nous apprenons à nous satisfaire de peu ! Mais sans une volonté municipale de rendre la ville attractive, nous sommes conscients que cela ne sert pas à grand-chose. Il ne suffit pas d'ouvrir des commerces pour insuffler de la vie dans nos rues ! Même s'il est agréable de voir des locaux commerciaux s'animer et l'offre se diversifier, il faudrait plus, bien plus ! pour faire revivre Beaucaire. Nous la voyons décliner au fil du temps, et disons-le franchement : ce ne sont pas quelques travaux étalés sur plusieurs années et quelques vitrines qui nous donnerons enfin le sentiment de vivre à Beaucaire, et non d'y survivre en attendant mieux... Et que l'on ne vienne pas nous sortir le Covid19 ou rejeter la faute sur la CCBTA, le département ou la région ! Le fait est que la municipalité souffre d'un manque de projets et d'une vision à long terme pour notre ville. Certains, que pour ma part je remercie pour leur investissement, se démènent pour faire évoluer les choses. Mais que les jambes et les bras s'agitent ne sert à rien quand la tête s'est mise en mode "veille". Ce serait bien si la tête en question passait en mode "redémarrer le schmilblick"...




vendredi 19 novembre 2021

TAPAGE NOCTURNE

T'as commandé ton cercueil ? Organisé tes obsèques ? Non ? Ben tu devrais ! Moi c'est fait, tout est prévu depuis plusieurs années. En fait il me manquait juste le cercueil, depuis ce matin çà y est ! J'suis morbide ? Mais non, je suis juste logique et prévoyante. Quand tu vis dans une ville où on t'enterre avant l'âge, faut tout prévoir. Et j'ai horreur d'être prise au dépourvu. Pourquoi j'te raconte des trucs pareils tôt le matin ? Ben parce que hier soir j'ai fêté le Beaujolais nouveau ! Enfin j'ai essayé de le fêter...

En bonne parisienne habituée aux festivités du Beaujolais qui s'étirent jusque tard dans la nuit, j'entends par là jusqu'à deux ou trois heures du matin, voire jusqu'au petit matin, tu n'imagines même pas ce qui t'attend à Beaucaire ! Toi tu te fais une beauté vite fait, tu prends tes sous et hop ! direction un sympathique petit café restaurant sur la place de la mairie. T'es avec ta copine, le Beaujolais est bon, les assiettes de charcuterie sont offertes, tu ne vois quasiment que des visages amis, tout va bien... La salsa en fond musical te donne des fourmis dans les jambes, tu te lèverais bien pour danser mais personne ne bouge... Il fait bon, il y a même une grande tablée en terrasse ! Et d'un coup l'ambiance se gâte. La police municipale se ramène, deux agents à l'air pincé dont l'autre, celui dont tu as déjà pointé les méthodes discutables, qui a l'air prêt à bouffer du lion. Il doit pas aimer la salsa le gonze, j'vois que çà comme explication ! Un brin agressif, il sort les grands mots : "tapage nocturne, les riverains ne peuvent pas dormir, arrêter la musique" etc. La gérante n'y comprend rien. Elle n'est pas la seule à avoir organisé une soirée Beaujolais à Beaucaire, et moi j'me demande s'ils ont aussi débarqué chez les autres qui avaient pour l'un deux DJ' réputés pour leur sono à fond la caisse, pour l'autre un duo musical très apprécié des beaucairois et dont le moins qu'on puisse dire est qu'elle ne chuchote pas dans le micro... Pourquoi ce restaurant précisément ? Parce qu'il est sous les fenêtres du maire ? Les lumières étaient allumées, sans doute Julien Sanchez était-il dans son bureau et peut-être, je dis bien peut-être ! a-t-il envoyé sa police municipale gâcher la fête. Ou pas. On ne saurait trop lui conseiller de mettre du double vitrage à ses fenêtres, et de fermer soigneusement ses volets intérieurs pour stopper les nuisances musicales. Dans un but humanitaire bien sûr, celui de préserver son ouïe et de laisser vivre les autres.

Quoiqu'il en soit les riverains ne risquaient pas de se plaindre, certains étaient attablés en terrasse, d'autres buvaient un verre à l'intérieur, et ceux qui vivent au-dessus sont des latinos qui ne se plaindront pas d'une petite soirée salsa, ils adorent çà ! Donc en fait  on vise un établissement qui essaie d'améliorer son quotidien et qui nous donne une occasion de sortir, cela dans une ville morte où l'on ne peut ni dîner ni prendre un verre entre amis parce que tous les restaurants sont fermés depuis fin septembre. La saison estivale est belle et bien finie, certes, mais nous ne sommes pas encore morts. Parce qu'il semble que le maire entende contrôler la vie musicale beaucairoise, enfin celle de certains beaucairois s'entend... Ce qui rappelle furieusement un certain contrôle de "la musique dégénérée" d'une certaine époque bien sombre... Ou alors il veut nous faire vivre dans un EHPAD. Non ? J'me pose la question. M'en fous, j'suis prête à tout, même à m'éteindre doucement. Et vous ?

J'allais oublier de vous dire : la police municipale est intervenue à 20h30. Bonne nuit les petits 😴

mercredi 10 novembre 2021

GRANDE GUEULE EN PANNE

Toi tu y vas tranquille, genre promenade de santé. Après tout ouvrir ta grande gueule c'est ton rayon, pourquoi tu flipperais ? Oui, mais... Mais tu n'avais pas prévu de te prendre une putain de bourrasque de mistral en pleine face et de te casser la gueule sur le quai de cette fichue gare haut perchée ! Tu n'avais pas envisagé non plus que le train redémarre sans un regard en arrière, te laissant misérablement vautrée sur le sol, peinant à te relever... Ben faut dire que tu ne rajeunis pas, hein ? Et t'es pas un poids plume, te remettre sur pied relève parfois de la gageure ! Sans l'obligeance de ton pote tu serais restée à Beaucaire, mais t'as sauté dans sa caisse et hop ! Direction Nîmes, le coeur palpitant d'émotion mais soulagée. Sauf que... Sauf qu'à Nîmes il y a des bouchons. Et comment t'aurais pu le savoir ? Tu vis depuis dix ans dans une ville où tes concitoyens hurlent à la mort quand une dizaine de voitures se traînent sur le canal les jours de marché. A Nîmes c'est du sérieux, en fermant les yeux t'aurais presque pu te croire à Paris sur les maréchaux ! Ton pote t'a larguée derrière la gare, c'était le mieux à faire et lui il connaît la chanson. Avec ton genou en capilotade t'as de nouveau affronté le mistral pour gagner l'avenue Feuchères, sans courir hein ? De toutes façons t'était en retard. Mortifiée, mais en retard.

C'est là que çà s'est gâté. Bien accueillie, réconfortée, vaguement recoiffée et quelque peu apaisée, tu as fait ton entrée sur le plateau, le coeur battant et avec une énorme pression sur les épaules. T'avait bien fait tes devoirs, t'étais prête à t'exprimer sur les sujets du jour et tu étais même impatiente d'y être ! Mais... Mais t'as eu un genre de black out qui t'a rappelé les mauvaises heures de certaines épreuves du bac. Alors tu as parlé, oui, mais tu n'as pas fait d'étincelles. Tu as même été particulièrement discrète, et ceux qui te connaissent se sont probablement demandé si tu avais laissé ta grande gueule à Beaucaire, bien au chaud chez toi avec tes chats. Ben non, les gens ! T'avais les mots, les phrases, les infos, prêts à l'emploi, çà n'est pas sorti. T'as stressé c'est tout. 

Paraît que c'est normal, mais bon faudrait pas non plus que çà dure,. Parce que toi t'as des trucs à dire, plein de trucs ! Et quelques-uns qui sont même intelligents. Alors tu vas te reprendre, et quand tu reviendras tu feras mieux. Et même tu ferrailleras si les sujets s'y prêtent. Tu le promets. Et vas pas nous faire le coup des promesses de campagne, hein ? T'es pas une politique. Toi quand tu dis tu tiens. On t'attends au tournant, faudrait pas décevoir tes amis et tous les autres, ceux qui aimeraient tant te voir te ramasser. Toi tu resteras debout, le verbe haut et la langue bien pendue. Une vraie grande gueule, quoi ! Après tout c'est ce que tu es.

mercredi 3 novembre 2021

LES CHOSES A NE PAS DIRE


"Laure, tu ne devrais pas dire çà !"

Il l'a dit en riant, bien entendu, c'est un ami et ce qu'il aime dans mes billets c'est justement que je dise tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Que j'attaque quand d'autres se taisent. Que je provoque quand tant se font tous petits. Il faut bien qu'ils plaisent à quelques-uns pas vrai ? Parce que si je compte sur le soutien de mes très chers amis beaucairois... Oups ! Ben voilà que je recommence à dire ce que je devrais pas dire ! Mais bon, faut dire que c'est trop tentant. Il y a tant et tant de choses qui me trottent dans la tête, tant de propos qui me choquent, tant de prises de positions que je ne pourrais jamais cautionner. La liberté d'expression c'est aussi de pouvoir dire à ses amis qu'ils se trompent, qu'ils sont en train de se planter grave ! Leur dire STOP.

Par exemple je ne devrais pas dire que certains tiennent des propos clairement racistes tout en assurant ne pas l'être. Mais quand on prétend vouloir "nettoyer Beaucaire" de ses immigrés sud-américains sans la moindre empathie pour leurs conditions de vie et de travail, quand on ouvre sa grande gueule en affirmant que ces personnes nuisent à l'image de Beaucaire et qu'il est urgent de s'en débarrasser, çà me file des boutons ! Vous je ne sais pas, mais moi j'ai envie d'offrir à celui qui a tenu ces propos iniques un putain de karcher gravé du S de Sarkozy. Parce que de tels propos sont discriminatoires. Parce qu'entendre çà de la bouche d'un bobo qui se prétend de gauche çà me donne juste envie de vomir. Accessoirement çà fait monter ma tension et péter un câble, donc c'est très mauvais pour ma santé.

Je ne devrais pas dire non plus que je ne comprends pas la mollesse des groupes d'opposition qui ont devant eux cinq ans pour faire campagne et démonter le mythe du bon maire qu'entretient savamment Julien Sanchez. Cinq années pendant lesquelles au lieu de se terrer dans une démarche consensuelle totalement inutile, les dits groupes pourraient dézinguer le méchant et lui mettre le nez dans ses turpitudes et autres dérapages. Cinq années qui seraient mieux employées à une communication coup de poing qu'à couper les cheveux en quatre et à perdre un temps précieux qui ne se rattrapera jamais. Cinq années qui ne devraient pas alimenter l'égo d'un seul mais servir le projet de tous.

Il faudrait sans doute aussi que je me taise quand je vois les uns et les autres soutenir implicitement la municipalité Rassemblement National en participant aux événements qu'elle organise. Cela je l'ai pourtant dit et redit, mais rien n'y fait. Certains ont la comprenette difficile et d'autres font la sourde oreille. Le résultat c'est une compromission irrémédiable et une énorme erreur politique. Mais quand on ne sait plus vraiment faire la différence entre s'engager pour sa ville ou s'engager pour soi-même, que certains maintiennent un blocus absurde quand d'autres font l'autruche, et qu'on en voit parader en se persuadant qu'ils pèsent leur poids alors qu'ils n'ont aucune consistance, c'est clair qu'on s'expose au regard des citoyens pour de très mauvaises raisons. 

Pour finir je dirais que siéger coûte que coûte dans l'opposition pour servir une ambition politique éminemment personnelle n'est pas non plus ce que les électeurs attendent. Un groupe qui n'est pas soudé n'a aucune utilité et encore moins d'avenir. Il crée son propre immobilisme. Et que je sois amie ou pas avec une tête de liste ne m'empêchera jamais de dire ce que je pense de ses manœuvres politiciennes. N'allez pas vous imaginer que je vais m'écraser, et d'ailleurs pourquoi le ferais-je ? Je suis droite dans mes bottes, mes engagements ne sont pas sujets à caution et je ne dois rien à personne. 

Ce billet me coûte quoiqu'en penseront mes très chers amis qui, lorsqu'ils m'auront lue, ne seront probablement plus de mes amis. Mais pour certains d'entre eux l'ont-ils jamais été ? Beaucoup ne comprendront pas, d'autres qui de toutes façons m'on déjà rayée de leur cercle amical depuis la campagne des municipales crieront au scandale. Qu’ils crient tout leur content, leurs aboiements m’indiffèrent… Je prends en toute conscience le risque d'en perdre quelques-uns en route, et cela n'a rien d'un coup de sang ou d'un coup de tête. Non, c'est un billet réfléchi. Les faits qui y sont rapportés sont incontestables. Et tout comme il serait bon que le conseil municipal soit retransmis en live pour que les beaucairois voient le vrai visage de leur maire (insultes et attaques ad hominem sont toujours au menu), il est plus que temps que ce qui fâche soit dit. Que ce qui égratigne et écorche les egos des uns et des autres soit dit. Que soit mis un terme aux faux-semblants et au gâchis. Etre élu c'est porter une responsabilité, celle de faire le maximum pour répondre aux attentes de ses électeurs. En rester au minimum c'est leur manquer de respect.